Facebook: Que s'est-il passé?

Environ six heures de temps, c’est le temps qu’a duré la panne mondiale des réseaux sociaux dépendant de la célèbre messagerie instantanée Facebook de Mark Zuckerberg.

« Nous sommes conscients que certaines personnes ont des difficultés à accéder à nos applications et produits. Nous nous efforçons de rétablir la situation aussi rapidement que possible et nous vous prions de nous excuser pour ce désagrément ».

C’est à travers ces mots, que sur son compte Twitter, M. Andy Stone un porte-parole de Facebook, a tenté de rassurer les utilisateurs.

Selon le « dailymirror » il s’agirait de problèmes techniques ou de cyber sécurité qui bloquent temporairement l'accès aux sites et aux applications sœurs telles « Instagram, WhatsApp et Messenger ». La durée et l'ampleur de l’interruption de ces quatre services les plus utilisés dans le monde engrangeraient des pertes et des dégâts considérables, rendant ainsi cet incident majeur.

.

LA CAUSE DU PROBLEME

Après de nombreuses spéculations, la sentence est enfin tombée.

Selon Dane Knecht, senior vice-président Emerging Technology Et Incubation chez Cloudflare, il semblerait que des routeurs BGP (Border Gateway Protocol) aient été retirées d'Internet, ce qui a alors entrainé une chute des serveurs de noms de domaine.

Par définition Un serveur DNS (Domain Name System ou « système de noms de domaine ») est une sorte d’annuaire : il fait la jonction entre une adresse IP (une suite de chiffres) et un site web (le plus souvent, une suite de lettres ou de mots, compréhensibles par des humains).

De ce fait, cette panne générale de DNS expliquerait le blocage des accès aux quatre principales plateformes de Facebook.

MEA CULPA

La firme Américaine a donc, sur son site, expliquée en ces termes : « Cette interruption des échanges du réseau a eu des effets en cascade sur la façon dont nos centres de données communiquent, provoquant la panne de nos services ». Avant de rajouter que ces difficultés techniques ont également affecté ses outils internes, rendant plus difficile son travail pour un retour à la normale.

Elle rassure toutefois les utilisateurs de la non-existence de signes prouvant une quelconque compromission des données à caractère personnel de ceux-ci.

DES HEURES DE COMMUNICATION INTERROMPUES. PERTES CONSIDÉRABLES ?

Après plus de 05 heures de perturbation, la baisse de 5 % des cours de Facebook et la perte de 6 milliards de dollars par Mark Zuckerberg, lesdites plateformes ont été rétablies.

Ce mardi, Mark Zuckerberg a sobrement publié un message d’excuses sur la plateforme : « Désolé pour la panne d’aujourd’hui. Je sais à quel point vous comptez sur nos services pour rester connectés avec les gens qui vous sont les plus chers. »

S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER

18 BP 2203 Abidjan 18 – Côte d’Ivoire
Téléphone : +225 27 20 34 42 63 
Fax : +225 27 20 34 43 75
Marcory Anoumanbo, Abidjan – Côte d’Ivoire

 

 

PARTENAIRES